Évitez cette erreur pour augmenter vos résultats santé

résultats santé

Pour améliorer vos résultats en terme de santé dans la pratique du Qi gong il est primordial que vous privilégiez cet aspect pendant vos séances…

En effet, que vous soyez novice en Qi gong ou que vous pratiquiez depuis des années, vous voulez probablement être un bon élève et éviter de faire cette erreur.

Vous voulez certainement éviter de faire l’erreur n° 1, n’est-ce pas ?

Si oui, alors vous êtes au bon endroit.

En évitant cette erreur, vous pouvez non seulement économiser du temps en apprenant plus vite, mais vous pouvez également accélérer la guérison.

La bonne nouvelle est que cette erreur est simple.

La mauvaise nouvelle est que simple ne signifie pas facile.

Mais ça vaut le coup ! Une fois cette erreur corrigée, vous commencerez immédiatement à voir de meilleurs résultats santé.

Pas 3 mois plus tard, ni même 3 jours plus tard, mais immédiatement.

Ne me croyez pas sur parole. Continuez à lire et voyez par vous-même…

L’erreur n° 1

Sans plus tarder, voici l’erreur n ° 1 que les gens commettent lorsqu’ils pratiquent le Qi gong pour guérir : les étudiants accordent trop d’attention à l’aspect physique du Qi gong. Pourtant ce dernier est l’aspect le moins important du Qi gong.

L’aspect physique est responsable d’environ 10% de vos résultats santé.

L’aspect respiratoire est responsable d’environ 30% de vos résultats santé.

L’aspect méditatif est responsable d’environ 60% de vos résultats santé.

L’aspect physique

Les postures – comme soulever le ciel ou pousser la montagne – ou votre manière de réaliser vos mouvements physiques ne sont responsables que d’environ 10% de vos résultats.

En d’autres termes, même si votre posture est absolument parfaite, vous êtes loin d’obtenir tous les résultats attendus par la pratique du Qi gong.

L’aspect respiratoire

La façon dont vous inspirez, expirez et faites une pause – et ce que vous ressentez en faisant tout cela – contribue à 30% de vos résultats.

En chinois, le mot Qi signifie à la fois énergie et air. Et cela résume bien ce qui se passe durant une séance de Qi gong bien menée : vous respirez à la fois de l’énergie et de l’air.

Si vous pratiquez parfaitement cet aspect, il contribuera à 30% de vos résultats globaux.

Respirer de l’air est facile. Vous le faites depuis des années ! Mais pour respirer de l’énergie, vous devez pratiquer en conscience et apprendre à visualiser les mouvements de l’énergie.

L’aspect méditation

L’aspect méditatif est la clé principale qui ouvre le potentiel de guérison du Qi gong.

Malheureusement, cet aspect est également le plus déroutant, probablement parce que nous essayons généralement de le comprendre avec notre esprit intellectuel.

Il s’agit de plonger dans un état méditatif où l’esprit est plus silencieux que d’habitude, les ondes cérébrales sont à l’état thêta et le système nerveux est sur le mode parasympathique.

Si vous réussissez à lâcher prise sur vos pensées et à être présent au mouvement et à ce qu’il se passe dans le corps, cela représentera 60% de vos résultats globaux.

Mais qu’en est-il de l’alignement ?!

Peut-être vous a-t-on appris qu’un alignement vertical parfait est essentiel dans le Qi gong.

L’alignement de la colonne vertébrale et du corps a son importance.

Mais quand il s’agit de santé et de vitalité, ce point ne représente qu’une petite partie de vos résultats.

Il est intéressant de noter que les personnes en fauteuil roulant ou alitées peuvent pratiquer le Qi gong avec de très bons résultats même si les mouvements physiques et les postures doivent être ajustés. En fait, beaucoup de ces élèves obtiennent de meilleurs résultats que les autres. Peut-être parce qu’ils accordent naturellement plus d’attention à la respiration et aux aspects de la méditation, sachant qu’ils ne peuvent pas perfectionner l’aspect physique.

Pourquoi cette erreur est-elle répandue ?

Nous vivons dans une culture où ce qui est lié au physique compte. Et pour cause, nous percevons le monde avant tout à travers nos yeux.

Le Qi gong est un art interne. Cela signifie que les choses importantes se produisent à l’intérieur. En d’autres termes, les choses importantes sont presque invisibles !

En fin de compte, il suffit de se concentrer davantage sur les aspects internes que sur les aspects externes.

Apprendre à accorder plus d’attention aux aspects internes est un processus continu. Il s’agit de se reconditionner à une nouvelle façon de penser. Et cela prend du temps.

En résumé c’est assez simple : vous prenez quelques minutes pour vous quotidiennement durant lesquelles vous focalisez votre attention sur votre respiration et sur ce qu’il se passe dans le corps. Cela enclenche le système nerveux parasympathique qui rend possible la guérison !

Encore une chose : pensez à prendre plaisir pendant votre séance, cela amplifiera encore les effets 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dites-moi votre problématique santé, je créerai une vidéo pour vous ! Par ici !