Coronavirus : vers un nouveau monde ?

coronavirus nouveau monde

Voyons le verre à moitié plein !

Un nouveau monde a toujours vu le jour après un grand chamboulement. Les guerres ont engendré des recommencements. Quand je fais un état de constat je me dis que tout a du sens. Nous sommes totalement, inexorablement, au seuil d’un nouveau paradigme.

J’aime à penser que nous nous trouvons face à l’émergence d’un nouveau monde, à l’éveil des consciences.

Une rupture

Ce coronavirus nous permet de sortir de nos attitudes toxiques, il nous permet de nous libérer de nos schémas polluants, il nous permet de pouvoir revenir à nous. En effet, combien de personnes sont absorbées par la dimension matérielle, ne lèvent plus les yeux des portables, partent et rentrent chez eux comme des robots complètement lobotomisés par tout ce qui peut exister.

Cette dynamique de changement risque d’être compliquée pour ces personnes.

A titre personnel je suis parfois jugée de marginale. Et bien aujourd’hui j’en suis très heureuse.   

Il est vrai que nous qui pratiquons cette approche de la vie, la spiritualité, des formes de méditation, qui mangeons sain, qui nous soignons à base de plantes et qui ne prenons pas de médicaments, qui avons cette fâcheuse tendance à être optimiste et souriant à la vie – et bien nous n’aurons pas de mal, ou beaucoup moins de mal à nous retrouver seuls chez nous. Parce que nous vivons déjà de façon un peu plus éloignée du monde. Nous sommes très amis avec la solitude, nous savons à quel point c’est important de faire face à soi, de se retrouver avec soi-même.

Mettre le pied dans ce nouveau monde va être compliqué pour les personnes qui n’ont pas ces habitudes-là. Pour les personnes qui dès qu’elles rentrent chez elles ont besoin d’aller voir les amis ou de les faire venir. Ces personnes n’aiment pas être seules et se confronter à elles-mêmes. Le confinement imposé va être compliqué pour ces personnes mais va leur faire un bien fou in fine, et apporter un énorme bénéfice au monde entier.

De nouvelles consciences

Le confinement pourra aider à comprendre à quel point la solidarité, la fraternité n’étaient pas dans nos registres. Il permettra à de nombreuses personnes de découvrir à quel point elles ne se connaissent pas. Permettant d’explorer des dimensions de soi qui surprendront.

Vous allez peut-être réaliser des choses simples comme par exemple à quel point vous utilisez des choses chimiques. Le fait de ne plus les avoir à la maison obligera à trouver des alternatives naturelles. Et de nombreuses personnes vont comprendre que la terre met déjà tout à disposition.

Nous allons je l’espère revenir à l’essentiel. L’argent c’est bien, le matériel est un confort, mais ce n’est pas l’essentiel.

Ce coronavirus est entrain de nous permettre de revenir aux remèdes naturels, de revenir à l’essentiel, de plonger en nous pour en ressortir le meilleur, de comprendre quelles sont nos aspirations profondes.

Pour ceux qui faisait beaucoup d’argent de peut-être apprendre l’humilité. Peut-être qu’il nous fallait à tous ça. D’une manière ou d’une autre.

Alors que les villes du monde entier imposent une quarantaine et que de nombreuses personnes sont encouragées ou forcées de rester chez elles, nous devons considérer cette situation comme une opportunité plutôt que comme un défi. Cela ne veut pas dire que ce ne sont pas des moments difficiles, mais si nous pouvons changer notre point de vue, nous pouvons changer la façon dont nous abordons ce qui se passe.

Une opportunité

Si vous êtes en bonne santé et confiné à votre domicile, considérez cela comme une merveilleuse opportunité de changement et de croissance. Il y a tellement de choses que vous pouvez faire, mais à mon humble avis, commencez avec votre esprit. Mettez-vous dans le bon état d’esprit. Vous ne pouvez pas profiter de cette période de changement et de croissance si votre esprit est troublé.

Et puis faites un plan. Si vous devez rester à la maison pendant 2 semaines ou plus, demandez-vous comment tirer parti de cette opportunité pour créer des changements et une croissance dans votre vie.

Vous pouvez commencer en vous posant cette question : Qu’est-ce que j’ai voulu faire et que je n’ai pas eu le temps de faire? Il peut s’agir de lire un livre ou de suivre un cours en ligne pour acquérir une compétence ou des outils de développement personnel.

Que diriez-vous de vous donner de l’espace à la maison ? Cette pièce encombrée, ce placard ou cette armoire à épices en désordre. Commencez par là si vous n’êtes pas inspiré. Cela vous aidera surement à y voir plus clair.

La pire chose que vous puissiez vous faire en ce moment est de vous asseoir et de ne rien faire du tout.  

Faites une liste de trois choses que vous vouliez faire mais que vous n’avez pas faites et faites-les au cours des 2 prochaines semaines. Pouvez-vous vous engager à le faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dites-moi votre problématique santé, je créerai une vidéo pour vous ! Par ici !