Pratiques & notions de base

fleur de lotus

Il y a quelques principes de base à respecter pour pratiquer au mieux le Qi gong et en tirer tous les bénéfices. Ce sont des principes simples que le débutant en Qi gong devra penser à respecter. Au début cela peut paraître compliqué d’adapter sa posture ainsi que sa respiration, tout en se détachant du flot des pensées mais il s’agit d’une habitude qui s’acquiert finalement assez rapidement. 

Voici les principes d’une bonne pratique pour le débutant en Qi gong : 

Etre régulier : pour en tirer le meilleur parti, mieux vaut pratiquer le Qi gong un peu chaque jour plutôt qu’une ou deux heures une fois par semaine.

Etre détendu : pour ne pas bloquer le Qi. Ne pas s’acharner à trouver la détente du corps et de l’esprit mais simplement lâcher prise. Trop d’agitation, de la mauvaise humeur ou encore de la colère nuisent à la bonne circulation du Qi. 

L’axe Ciel Terre est l’axe selon lequel le pratiquant laisse circuler l’énergie à travers lui, accueillant l’énergie Yin de la terre et l’énergie Yan du ciel. Cette verticalité est très importante pour éviter les blocages. 

Profiter de l’instant présent : lâcher les pensées. Passé et futur ne sont qu’illusion. L’attitude psychologique va conditionner la réussite des exercices. La parfaite gestion des émotions, de même que le contrôle de la pensée font partie de la pratique du Qi gong. Laissez venir les pensées, prenez conscience que des pensées arrivent, sans les juger, puis les laissez-les aller pour revenir à la pratique. Grâce à la détente et à la puissance de la visualisation vous pourrez contrôler la circulation du Qi , le concentrer, le distribuer dans le corps. 

L’apaisement dans la posture : relâcher les épaules, chercher la détente, éliminer les tensions. Toujours ajuster les épaules, la colonne vertébrale, le bassin, le cou et la tête selon l’axe Terre Ciel. Les genoux sont légèrement déverrouillés. Vous devez toujours vous sentir à l’aise dans les différentes postures.

Lenteur : les exercices doivent être exécutés dans la lenteur pour unir le mouvement à l’esprit, pour prendre conscience des tensions et les relâcher. Ainsi on sort du rythme effréné du quotidien et du stress.

Respiration : il s’agit de prendre conscience de la respiration afin d’atteindre la détente du corps et de l’esprit. Pour être efficace elle doit être longue et posée. Le ventre doit se gonfler à l’inspiration, et se creuser à l’expiration. 

Le mouvement de clôture

Il est important après chaque séance de ramener le Qi au Dan Tien (sous le nombril) afin qu’elle puisse être distribuée ensuite, et au besoin, dans tout le corps à partir de ce point. Pour ce faire, vous pouvez l’y ramener mentalement puisque le Qi suit toujours la pensée. Vous pouvez également effectuer avec les mains 36 cercles de gauche à droite sous le nombril. Puis 24 de droite à gauche.

Quel moment ?

Idéalement le matin avant le petit déjeuner. Cela permet d’aborder la journée de manière détendue. Les événements glisseront plus sur vous, vous serez moins sujet aux emportements émotionnels. Mais s’il vous est impossible de pratiquer au réveil, le soir avant le coucher peut également être un bon moment pour la pratique et relâcher les tensions de la journée. Le plus simple est de vous aménager, au sein de votre emploi du temps, une plage dédiée à la pratique. Quoi qu’il en soit, il est judicieux d’attendre deux à trois heures après un repas afin que la digestion soit terminée.

Sans entrer dans la complexité du Qi gong, voici quelques notions qu’il peut être utile de connaitre pour le débutant en Qi gong :

Le Qi, ou énergie, combine deux notions. La notion de puissance, de force nourricière, ainsi que la notion de mouvement, de souffle créateur qui permet à la matière de s’animer et d’être reliée avec tout ce qui l’entoure. Le Qi est impalpable, on peut cependant mesurer ses effets et en sentir les perceptions physiques, notamment des picotements, de la chaleur, de la vitalité, une sensation d’enracinement etc. Le ressenti est variable d’une personne à l’autre. Il faut savoir que même si l’on ne ressent pas le Qi il travaille toujours lors d’un exercice. 

L’énergie est présente dans toutes les parties du corps. Elle circule le long de canaux énergétiques appelés les méridiens. Chacun des 12 méridiens que compte le corps est lié à un ou plusieurs organes. 

Il existe en outre deux grands méridiens qui régulent le Qi des 12 méridiens principaux, les vaisseaux gouverneur et conception. Par ailleurs laisser la langue au palais pendant un exercice de Qi gong permet à l’énergie de circuler librement entre le canal gouverneur et le canal conception. Cette boucle s’appelle « la petite circulation céleste ». 


qi gong débutant

Les 3 centres vitaux

Selon les maîtres Qi gong l’énergie vitale circulant dans tout le corps est produite, accumulée, stockée puis distribuée au niveau des trois centres vitaux. Le Dan Tien inférieur, le Dan Tian médian, et le Dan Tian supérieur.

Le Dan Tien inférieur se situe à trois travers de doigts sous le nombril et dans la profondeur du ventre. Les 12 méridiens passent par ce point ainsi que les deux méridiens principaux, gouverneur et conception. On l’associe à la force vitale. Pour cela il est nécessaire de ramener l’énergie à ce point en fin de séances. Par ailleurs, porter l’attention à la respiration à ce niveau permet d’y maintenir le Qi.  Le débutant en Qi gong commencera par mettre l’attention sur ce point. En effet il est assez simple d’y sentir les manifestations de l’énergie qui s’y accumule (chaleur, picotements…). Une fois à l’aise il pourra passer au Dan Tien médian et supérieur.

Le Dan Tien médian se situe au niveau du cœur, sur l’axe médian entre les deux mamelons. Nous y maintenons l’énergie en maîtrisant nos émotions et nos pensées grâce à la respiration. Il est associé à l’énergie d’amour et de guérison. 

Le Dan Tian supérieur se situe entre les deux sourcils, on l’appelle parfois le troisième œil. Par la visualisation et la concentration sur ce point le développement de l’intuition, du sixième sens et l’ouverture spirituelle se fait peu à peu. 


D’autres lieux dans le corps ont une relation privilégiée avec l’énergie. Les principaux sont : 

Le Bai Hui, parfois nommé « chakra couronne » est situé sur l’axe médian du crâne, à la verticale des deux oreilles. C’est le point d’entrée de l’énergie Yang qui vient du ciel. On peut imaginer un fil qui part de ce point et qui nous relie au ciel. Le Bai Hui nous « attire » ainsi vers le ciel, nous aidant à maintenir une position verticale. 

Le Ming Men, parfois nommé « porte de la vie » est le point situé entre les deux reins, à l’opposé du nombril. C’est en lui que réside la force des reins, notion si chère aux maîtres Qi gong. 

Les Lao Gong, se situent au creux de la paume de chaque main. En fermant le poing, il se trouve juste sur le point entre l’annulaire et le majeur. Les Lao Gong étant des points de passage énergétique, c’est un des premiers endroits où le débutant en Qi gong peut ressentir l’énergie pendant un exercice. On la ressent souvent sous forme de chaleur ou de picotements. Garder les mains détendues est un aspect important du Qi gong c’est le lieu où se croisent les méridiens Yin et Yang. 

Yong Quan, est situé sous la plante des pieds. Par ce point on capte directement l’énergie de la Terre et on évacue les émotions négatives, le stress. Au début de chaque exercice on s’assure d’un bon ancrage au niveau des pieds. Cela se fait par la visualisation que des racines plongent au plus profond de la Terre. Un peu comme un arbre, le corps est ainsi enraciné, stable dans sa partie basse, et plus aérien et souple dans sa partie haute. 


Sous les pieds, dans les paumes de mains, sous le nombril…et vous, quel sera l’endroit où vous commencez à sentir l’énergie au début de votre pratique ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.